Prix littéraire 2015

Le lauréat 2015 est Biz pour son roman Mort terrain

Le Prix littéraire France-Québec 2015 est attribué au Québécois Biz (Sébastien Fréchette du groupe Loco Locass) pour son roman Mort-terrain, publié en 2014 au Québec chez Leméac éditeur. Ce Prix, doté d’une bourse de 5 000 €, sera remis en mars prochain par le Délégué général du Québec en France, et l’Association France-Québec, au stand Québec Édition à l’ouverture du Salon du livre de Paris.

« Pour paraphraser Amélie [Nothomb], c’est avec stupeur et tremblements que j’ai appris le sacre de mon roman Mort-Terrain au prix France-Québec. Quel honneur! Je salue l’ouverture d’esprit des lecteurs français de s’être intéressés à une histoire si québécoise. Comme quoi la seule façon de prétendre à l’universel, c’est d’être profondément personnel. Il me tarde de rencontrer les lecteurs (mes lecteurs!) en mars prochain. », a déclaré Biz.


Depuis sa parution, Mort-terrain a connu une belle carrière. Biz est finaliste au Prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique 2015 et il prépare une adaptation cinématographique du roman.


« De livre en livre, Biz nous surprend, nous emmène dans des univers différents. De livre en livre, le rappeur de 40 ans déploie son imaginaire, accroît son terrain de jeu. Et fonce dans le tas. […] On retrouve dans ce troisième livre beaucoup de noirceur, de mal-être, comme dans les deux précédents ouvrages de l’auteur. Mais en plus exacerbés. Toujours cette recherche de qui on est, comme individu. Mais plus précisément ici, collectivement. » (Danielle Laurin – Le Devoir)


info de France-québec

Le résultat était attendu mais la discussion fut comme toujours fort intéressante d'autant plus que la sélection de cette année a plu et que les avis étaient très différents.

 

Total : 32 votants

16 à Astaffort 

6 à Lectoure

10 au Passage.

 

Mot : 6 voix 

Nous étions le sel de la mer :  17 voix 

Mort-Terrain : 9 voix.

 

Reste à attendre le résultat national...

 

 

Lieu de lecture :

 

Médiathèque d'Astaffort

 

Médiathèque du Passage d'Agen


Bibliothèque de Lectoure

 


Biz pour son roman Mort-Terrain (Leméac)

Un médecin s'établit dans une petite ville du nord du Québec en même temps qu'une grande compagnie qui s'intéresse au minerai du sous-sol de cette région. Or, l’avidité de l'entreprise qui cannibalise la terre a des répercussions humaines plus horribles qu'il n'y parait. À travers une galerie de portraits savoureux, sans jamais juger, en tentant de comprendre et d'exprimer tous les points de vue, Biz raconte une histoire fantastique et pourtant éminemment réaliste, un thriller d'horreur qui se lit au grand galop.

 

 

Roxanne Bouchard pour Nous étions le sel de la mer (VLB)

À l’aube d’un matin de pêche, Vital Bujold trouve le corps d’une femme dans ses filets. Cette femme, il y a 30 ans, avait bouleversé la vie de ce village et conquis, par sa beauté et son indépendance, le cœur de beaucoup d’hommes, tout en alimentant la rancœur de certains autres. Était-ce un accident, une faute de navigation ou même, un meurtre? Quelle que soit l’explication, la découverte du corps de Marie Garant crée une vague et fait en sorte que la marée des souvenirs refait surface dans la mémoire des habitants. Mais il est de notoriété publique que « … la vérité se fait rare, surtout sur les quais de pêche. »

 

 

Julie Hétu pour MOT (Triptyque)

Mot, d’une tendre violence, nous fait penser aux anciennes tragédies grecques, à l’Or du Rhin de Wagner ou encore à Cervantès. Cybèle et ses enfants Elmhira et Mot nous entraînent à tour de rôle dans un tourbillon d’une vie où plane la mort, annoncée par trois grains d’or dont Cybèle a hérité. En Espagne, où Cybèle a trouvé refuge en fuyant la guerre du Liban, Elmirha rêve de devenir matador.

 

Le prix littéraire France-Québec

Le Prix littéraire France-Québec est une initiative de l’Association France-Québec, soutenue par la Délégation générale du Québec à Paris, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le ministère de la Culture et de la Communication, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, l’Association internationale des études québécoises et la Librairie du Québec. Son objectif est de contribuer à la promotion en France des récits de fiction publiés au Québec et de favoriser la rencontre et les échanges entre les auteurs québécois et les lecteurs français.

 

Formé par des professionnels du milieu littéraire et les représentants des cinq comités de lecture de l’AFQ, le jury du Prix se compose de : Héloïse D'Ormesson (éditrice aux Éditions Héloïse d’Ormesson), Philippe Routier (écrivain), Jean-Marc Pitte (journaliste à France 3), Myriam Suchet (directrice du Centre d’études québécoises à l’Université Sorbonne Nouvelle), Corinne Tartare (vice-présidente culture à l’AFQ), Thomalie Grondin-Tremblay (coordonnatrice culture et enjeux de société à l’AFQ), Martine Garbo (comité de Lorraine), Marie-Ange-Garrandeau (comité d’Île-de-France), Claudie Goupil (comité de Laval), Liliane Koulmann (comité de Franche-Comté) et Marie-Christine Vuillemard (comité de Belfort).