Prix littéraire 2020

Le lauréat 2020 est...

Félicitations à
Michel Jean
,
Lauréat 2020 du Prix Littéraire France-Québec avec son roman "Kukum"
publié au Québec chez Libre Expression /
Groupe Librex
- et en Europe chez
Éditions Dépaysage
.
Visionnez la vidéo de l'annonce officielle pour les remerciements de l'auteur et les détails sur le Prix.

 

communiqué de presse de France Québec Francophonie
Lauréat Prix Littéraire 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

KUKUM

 

MICHEL JEAN

 

Ce roman raconte l'histoire d'Almanda Siméon, une orpheline amoureuse qui va partager la vie des Innus de Pekuakami. Elle apprendra l'existence nomade et la langue, et brisera les barrières imposées aux femmes autochtones. Relaté sur un ton intimiste, le parcours de cette femme exprime l'attachement aux valeurs ancestrales des Innus et le besoin de liberté qu'éprouvent les peuples nomades, encore aujourd'hui.

 

 

« Venir me réfugier au lac, comme ce matin, m’apaise, car il me rappelle qui nous avons été et qui nous sommes toujours. Pekuakami : ta surface lisse se mêle à l’horizon, le soleil s’y mire comme dans une glace, et ce miroir me renvoie à tous mes souvenirs. »

Au soir de sa vie, sur les rives de Pekuakami – le majestueux lac Saint-Jean, au Québec –, Almanda remonte le fil de son existence, comme autrefois les rivières. Orpheline, elle est élevée par un couple de modestes fermiers qui la destine aux travaux des champs. Mais sa rencontre amoureuse avec un jeune chasseur innu va tout bouleverser : elle quitte alors les siens et rejoint le clan des Atuk-Siméon dont elle partagera le quotidien et auprès de qui elle apprendra à vivre en forêt.

Centré sur le destin singulier d’une femme éprise de liberté, ce roman relate, sur un ton intimiste, la fin du mode de vie traditionnel des peuples nomades du nord-est de l’Amérique, contraints à la sédentarité. Almanda Siméon est l’arrière-grand-mère de Michel Jean, sa kukum.

Les autres ouvrages en concours

 

SAUVAGINES

GABRIELLE FILTEAU CHIBA

 

Sur les terres de la Couronne du Haut-Kamouraska, là où plane le silence des coupes à blanc, des disparus, les braconniers dominent la chaîne alimentaire. Mais dans leurs pattes, il y a Raphaëlle, Lionel et Anouk, qui partagent le territoire des coyotes, ours, lynx et orignaux, qui veillent sur les eaux claires de la rivière aux Perles. Et qui ne se laisseront pas prendre en chasse sans montrer les dents.

TA MORT A MOI

DAVID GOUBREAULT

 

Marie-Maude Pranesh-Lopez est aux prises avec un «trou blanc» qui la pousse à toujours fuir vers l’avant, à tout essayer, ce qui se solde invariablement par une profonde indifférence.

Sa mère provoque volontairement des accidents de la route, qui causent des embouteillages. Son père, fervent consommateur de psycho-pop, se livre à la méditation chromatique et adhère à tout ce qui peut favoriser sa croissance personnelle. Dans un récit déconstruit, entrecoupé de pages du journal intime de Marie-Maude, l’auteur explore le thème de la fatalité, en mettant en scène des personnages pour lesquels la rédemption n’arrive pas.