A la une ....                             

 

La sélection pour le prix littéraire France Québec a été dévoilée

 

De bois debout de François Eric Caron

 

Johnny de Catherine Eve Groleau

 

Taqawan de Eric Plamondon

 

Plus d'info sur la page Prix littéraire 2018

Lors de sa rencontre avec les lecteurs à la médiathèque d'Astaffort Christian Guay Poliquin, lauréat du prix littéraire France Québec 2017 nous a parlé de son premier roman :

 

Au fil des kilomètres

 

et de Volkswagen blues de Jacques Poulin

Le fil des kilomètres

 

Christian Guay-Poliquin

 

Roman

 

Un mécanicien décide de tout abandonner pour aller visiter son père malade, à l’autre bout du continent. Mais la route est longue à bord de la vieille bagnole et une étrange panne d’électricité, qui le poursuit, complique le trajet. Dans ce labyrinthe en ligne droite, le danger guette, l’essence se fait rare, la soif tenaille et les souvenirs montent des embuscades. En chemin, l’homme embarque une femme mystérieuse et un type excessivement volubile, qui provoqueront des détours inattendus. « La petite voiture rouge est bien chargée et vibre à toute allure sous le regard noir du soleil. » Pour toucher à son but.

 

Le fil des kilomètres est un voyage à la vitesse de la pensée où les accidents nous regardent droit dans les yeux.

 

Volkswagen blues

 

Jacques POULIN

 

En compagnie d’une jeune métisse surnommée la Grande Sauterelle, un écrivain part à la recherche de son frère Théo dont il est sans nouvelles depuis plusieurs années. Amorcé à Gaspé, au Québec, son voyage le conduira jusqu’à San Francisco, non sans un détour du côté de l’Amérique profonde, par la route des pionniers.
Volkswagen Blues est un road novel où l’on croise les fantômes de quelques “clochards célestes”. Si l’Amérique s’est construite dans la violence, Jack et la Grande Sauterelle récusent cet héritage et aspirent à la paix. C’est aussi un roman d’amour émouvant et feutré, tout en retenue, où domine – comme dans la conquête de l’Ouest – la soif de liberté.